ETRE VEGAN N'EST PAS UN SACRIFICE, C'EST UNE JOIE. ( Gary L. Francione )


"Si vous pensez qu'il est difficile d'être vegan, imaginez comme c'est encore plus terrible pour ces milliards d'animaux que l'on torture et qui sont chaque jour abattus parce que vous ne le devenez toujours pas."

- Ok, Jeanne, me lance mon ami Rick, moi aussi j'aimerais bien arrêter totalement la viande, mais je fais comment pour mes protéines?

- Mais c'est d'un simple !!!

NOTRE AMIE PROTEINE

Tout le monde connaît le mot "protéine" puisque chez les "non vegan" ce mot semble avoir anéanti le reste du vocabulaire.

La question que l'on me pose régulièrement lorsque je dis que je suis vegan est: Mais tu prends où tes protéines?

Ma réponse reste inchangée: Dans les légumes, les légumineuses, les graines, les céréales, les dérivés du soja, les champignons, les algues, le gazon.

( un bref moment de silence - je sens bien que le gazon laisse un peu perplexe )

La seconde question est inévitable: Et tu n'as pas de carences?

La seconde réponse sera: Ben non.

Pourquoi cette anxiété autour des protéines?

Les protéines sont en effet indispensables à la vie et au renouvellement des cellules cependant c'est mal connaître notre organisme que de penser qu'il faut se goinfrer de protéines et c'est de l'ignorance que de croire que les meilleures protéines ne sont que dans les viandes ou les poissons.

Le trop de protéines augmente l'acidité, les risques de calculs rénaux mais aussi les protéines animales sont l'ennemi #1 des artères, du coeur et du côlon. ( en plus des toxines et des résidus médicamenteux présents dans la chair des animaux )

<